Droit et morale

Il y a toujours pour l’homme, un dilemme entre droit et morale, institutions et éthique. Il existe de nombreuses situations où nous devons faire ce choix. Passant devant un sans-abri, nous pouvons choisir la morale (lui donner un peu d’argent, un sandwich, ou, dans l’autre sens, cynique, lui donner une leçon sur les vertus de l’autosuffisance) ou bien le droit (en appeler à la loi, aux services sociaux, aux droits de l’individu). Confronté à un abus de bien social en entreprise, ou à un problème de harcèlement, nous pouvons utiliser la réponse du droit (plainte, en référer à la hiérarchie) ou celle de la morale (tentative de conciliation, rappel informel à l’ordre, sermon, etc.). Face aux inégalités encore, nous pouvons préférer la réponse de la morale (« il faut que les plus aisés aident les plus pauvres », fassent acte de charité), ou celle du droit (il nous faut des institutions pour lutter contre les inégalités).

Lire la suite

Dieu existe-t-il ? (7/7)

De l’origine de l’ordre : la part du hasard

Nous avons affirmé que la complexité ne suffisait pas à démontrer l’existence d’un Créateur. Mais est-ce cela prouve que le hasard peut rendre compte de tout l’Univers ? Pas si vite ! L’origine par le hasard (à 100% si Dieu n’existe pas, rappelons-le) est loin de clore la discussion. Lire la suite

Dieu existe-t-il ? (4/7)

L’ordre et le désordre

Rentrons dans le vif du sujet et examinons les arguments. Un volet important des arguments philosophiques sur l’existence de Dieu concernent l’ordre et le désordre. Si en effet on parvient à montrer que le monde est ordonné, structuré d’une façon régulière, alors on pourra peut être conclure que l’origine de cet ordre est Dieu ; à l’inverse, si le monde est chaotique, difficile d’imaginer un Dieu qui en soit à l’origine, car cela signifierait que l’ordre (Dieu) est à l’origine du chaos. Peut être que le premier mouvement philosophique de l’homme est de se regarder, et regarder son monde. Que voyons-nous ? Un monde complexe, mélange d’ordre et chaos. Lire la suite

Dieu existe-t-il ? (1/7)

Avant-propos

J’entame une nouvelle série d’articles qui a pour but de discuter de l’existence de Dieu. Comme à mon habitude, j’entends ici traiter d’une question qui n’a rien d’original. La question de l’existence de Dieu est disputée de toute éternité, et même l’emploi de ce mot ne parvient pas à masquer l’euphémisme. Lire la suite

D’être saint

Jean Matejko, Bataille de Grunwald, 1878

Jean Matejko, Bataille de Grunwald, 1878

Le spectacle de l’injustice m’accable, mais c’est probablement parce qu’il éveille en moi la conscience de la part d’injustice dont je suis capable. » Georges Bernanos, Les Grands Cimetières sous la Lune



Honnêteté, courage, patience, humilité, douceur, tempérance, noblesse, générosité. Les mots sont beaux flanqués sur le papier. On aime à les prononcer, et les lire. Ça a quand même de la gueule, la vertu. Il est beau le saint. Il passe bien en société. Il permet de croire un peu à l’humanité, un peu plus, pour pas cher : c’est pas nous. Lire la suite

Si Dieu existe, pourquoi le mal ?

Cette question, qui interroge l’humanité depuis des siècles, a souvent été une pierre angulaire de l’argumentation athée soutenant l’inexistence de Dieu. Devant l’horreur du monde, devant les guerres, les massacres, les génocides, les catastrophes naturelles, les famines, les épidémies, les maladies incurables… bref, devant le mal et la souffrance, Dieu ne pourrait pas exister. Pourquoi ce petit enfant qui gémit, atrocement brûlé ? Pourquoi cet homme qui agonise trois jours durant ? Pourquoi Auschwitz ? Pourquoi mourir à 16 ans d’un accident de scooter ? Pourquoi les gentils meurent quand les méchants vivent ? Pourquoi s’aimer puisqu’il faut se séparer ? Lire la suite